vendredi 27 juin 2014

Sur Mythologies du futur de Christian Gatard

Un essai décalé, un livre incontestablement intéressant, un livre qui se révélera peut-être important selon comme le sort en décidera vient de paraître aux éditions L'Archipel : Mythologies du futur, né de l'esprit tourbillonnant de Christian Gatard.

Quels rapports avec la prospective du livre et de la lecture qui pourraient justifier que j'en parle sur ce blog ?
La première fois que j'ai rencontré Christian Gatard c'était il y a un an à la Gaîté Lyrique, ce lieu parisien lui aussi en décalage, en résonance à la fois avec le passé et le futur, à quelques centaines de mètres à peine du Musée des arts et métiers et de sa chapelle peuplée de fantômes qui naguère conçurent et utilisèrent ces drôles de machines qui l'habitent aujourd'hui.
Christian m'avait spontanément abordé en marge du Colloque Sciences&Fictions auquel nous assistions tous deux (j'évoquais ce colloque dans un post du 5 juillet 2013), il était déjà dans cette aventure des mythologies du futur et, intéressé par mes recherches, il voulait savoir s'il pourrait citer dans son livre à venir un post que j'avais publié ici même en février 2013 : Portrait du lecteur en apiculteur. Ce qui se fit donc.
 
Un gyroscope comme boussole
 
Aujourd'hui un sentiment étrange m'agite. Que dire maintenant ? Comment lire ce récit, alors que son auteur y avance l'idée que la "métalecture immersive", que j'évoquais en suggérant le lecteur comme : "celui récoltant le miel de ses imaginations" va "permettre de s'approprier les récits [de son] Plan C" (p. 85) ? 
Ce Plan C, qui nous est proposé dans cette feuille de route, comme repliée sur elle-même, découpée et présentée sous la forme d'un livre, ce plan qui nous est offert, en même temps déployé à la lecture par cette cartographie d'un monde en mutation (en perpétuelle mutation, le numérique n'a rien à voir là dedans), ce Plan C dont le lecteur entend le récit se dérouler au fil d'un long discours passionné, et qui pourrait nous rappeler les témoignages des premiers navigateurs, souvenirs précis et impressions mêlées qui servirent de prétextes au sérieux apparent et à la magie troublante des premières cartes graphiques, ce Plan C... qu'en penser ?
Je ne sais.
Les allitérations me servent ici à éviter, à dévier la charge de ce taureau.
Celui-là même inscrit dans la première lettre de l'alphabet.  
   
"On va spéculer, nous dit Christian Gatard, que les forces de l'histoire sont d'irrésistibles marées dont les almanachs sont enfin lisibles, que les mythes anciens sont les scripts du futur. Et on va, au coeur du système, introduire des interférences, des courts-circuits et autres petites facéties." (p. 158).
C'est ce qu'il fait.
Cet essai pourrait-il provoquer un court-circuit ?
Combien de lecteurs lui faudrait-il, quels relais dans les médias planétaires, quoi, combien, pour provoquer un court-circuit ?
Peut-on considérer ses presque quatre cent pages comme de simples petites facéties ?
 
Cet essai entretient en vérité un rapport profond avec la prospective de la lecture, précisément dans le sens où sa substance même, à la fois, est, et se nourrit d'une lecture du monde où la parole non parlante des symboles, la parole agissante des mythes oriente la lisibilité du monde et de son histoire, de son passé, de son présent, et de son avenir aussi.
Rappelons-nous que Christian Gatard est à l'origine de la Ligue des Mythographes Extraordinaires et qu'il participe aujourd'hui de la Société Internationale de Mythanalyse fondée par Hervé Fischer, agitateur de la mythanalyse que j'utilise moi-même dans le cadre de la prospective du livre et de la lecture.
Cette approche de la prospective par les mythes, leurs courants (flux et courants d'air) et ses ruissellements, l'oscillation entre la fable [muthos] et le discours [logos], entre les forces centripètes et centrifuges, entre "je me raconte des histoires", et, "je suis emporté par le courant de l'Histoire", cette approche de la prospective m'apparait plus éclairante et tout autant essentielle (bien plus en vérité) que les sérieuses approches académiques, stratégiques et autres, à l'américaine, à la française, ou toutes autres... 
Car il s'agit aussi de répondre à cette question à l'échelle de l'humanité et au niveau de l'Homme : Notre futur est-il écrit ?  
Quoi qu'il en soit, ce livre nous invite à une bien singulière exploration de l'avenir. Et, comme le disait Woody Allen : " L'avenir m'intéresse : c'est là que j'ai l'intention de passer mes prochaines années ! ". Nous aussi.

jeudi 26 juin 2014

Le Groupe de la Prospective du Livre

Le groupe de la prospective du livre de la lecture et de l'édition sur Facebook compte presque 1000 inscrits qui peuvent ainsi facilement avoir écho d'une partie de ma veille technologique.
N'hésitez pas à les rejoindre et à y soumettre pour publication vos informations ou vos propres trouvailles sur l'avenir du livre et de la lecture :-)

jeudi 19 juin 2014

Les bibliothèques numériques ne sont que des sites web et c'est le problème !

Les bibliothèques numériques ne sont que des sites web et c'est là le problème, oui.
Parce que, en vrai, les bibliothèques ne sont pas que des dépôts !
C'est de ce constat qu'est né le Projet BiblioSphère.
Sur les sites web des bibliothèques les internautes sont seuls face à un écran.
Les bibliothèques numériques proposent des services du web, pas une expérience de la bibliothèque : perte des repères 3D naturels, un monde plat sans aucun déplacement possible ni de choix d'une place à laquelle s'asseoir pour consulter des documents, pas de possibilités d'échanges (donner rendez-vous ou rencontrer d'autres usagers), pas de possibilités de communication avec des bibliothécaires.
Les listes déroulantes et les moteurs de recherche interne limitent les possibilités d'accès aux documents et de découvertes pour des internautes par ailleurs appâtés par Google et Wikipédia.
Bibliothèques, et, bibliothèques numériques sont déconnectées les unes des autres. Le Projet BiblioSphère propose de faire le trait d'union entre les deux, permettant ainsi à la fois, une véritable médiation humaine à distance, et, une valorisation des collections et des services existants dans la bibliothèque physique.
 
Le Projet BiblioSphère est membre du Collectif i3Dim (L'Incubateur 3D immersive) et a récemment été l'objet d'une validation design thinking au cours du Mooc Pensée design organisé par France Business School.
 


 

   
Nous recherchons des établissements pilotes pour tester nos prototypes.

Dans ce type d'environnement web 3D immersive l'internaute avatarisé peut,
comme dans la réalité, faire des rencontres et dialoguer avec d'autres usagers et
échanger avec des bibliothécaires, il peut accéder aux ressources (ou à des ressources
sélectionnées) du web 2.0 sur des postes de consultation (en zoomant ils s'affichent
en plein écran sur son ordinateur), il retrouve ses repères 3D dans des environnements
identiques à sa bibliothèque habituelle ou bien imaginaires...

mardi 17 juin 2014

Le livre à venir

C'est avec ravissement que j'ai lu ces derniers jours l'essai de Maurice Blanchot : Le livre à venir.
Publié en 1959, il est par anticipation la preuve noir sur blanc que les outils informatiques ne sont que des outils, et la culture numérique, pour excitante qu'elle soit, qu'une manifestation idéologique sociale répandue.
De tous temps, à toutes les époques, le livre à venir a questionné les esprits sensibles au pouvoir de création des écritures, par les langues les nombres, les codes et symboles.
Lisons Blanchot : " Que livres, écrits, langage soient destinés à des métamorphoses auxquelles s'ouvrent déjà, à notre insu, nos habitudes, mais se refusent encore nos traditions ; que les bibliothèques nous impressionnent par leur apparence d'autre monde [...] il faudrait être bien peu familier avec soi pour ne pas s'en apercevoir. Lire, écrire, nous ne doutons pas que ces mots ne soient appelés à jouer dans notre esprit un rôle fort différent de celui qu'ils jouaient encore au début de ce siècle : cela est évident, n'importe quel poste de radio, n'importe quel écran nous en avertissent, et plus encore cette rumeur autour de nous, ce bourdonnement anonyme et continu en nous, cette merveilleuse parole inentendue, agile, infatigable, qui nous dote à chaque moment d'un savoir instantané [...] Ces prévisions sont à notre portée. Mais voici qui est plus frappant : c'est que, bien avant les inventions de la technique, l'usage des ondes et l'appel des images, il eût suffit d'entendre les affirmations de Hölderlin, de Mallarmé, pour découvrir la direction et l'étendue de ces changements... ".
Voilà.
 
Ces tombes vivantes que les livres ne doivent pas devenir
 
Cette lecture récente a rendu possible en moi quelques pas.
Avançant dans l'écoute de la parole agile, certaines des intuitions que je formulais ici même en février 2013 dans le court texte : Portrait du lecteur en apiculteur, se sont généreusement dégrossies, affinées.
C'est ainsi que ces derniers jours plusieurs posts brefs ont fait état de ce qui pourrait porter le nom léger d'élucidation.
Voici :
Notre rêve éternel d'un outre-livre prend notre imagination en défaut, car c'est uniquement par une conversion de la littérature, cette source parlante qui s'écoule en nous tous, que pourra se résoudre la métamorphose du livre en quelque espace de l'être-lecteur (ou l'être-lettres), et cela en s'affirmant dans son effacement même, tout comme le papillon est déjà vol dans le devenir de la chenille, dans son apparente disparition, sa fausse mort, car, comme c'est à la chenille de rendre visible le papillon, et non l'inverse, c'est aux oeuvres de rendre visible le livre dans son essence, et non l'inverse ; c'est aux oeuvres de littérature qu'il appartient d'être d'outre-livre et d'inventer des livres à leurs mesures, de faire corps, et non aux supports et aux dispositifs de lecture de corseter  le vol, de canaliser l'éclair : une chenille qui ne libère pas son papillon est une tombe vivante.
Et de cela je suis redevable à la lecture de ce livre à venir de Maurice Blanchot.
 
Un algorithme jamais n'abolira...
 
Au fil de ses pages il apparaît bien des ressemblances entre ce qui s'exprimait déjà dans Un coup de dés et nos désirs fous du Livre.
L'espace littéraire a ses propriétés et ses originalités bien plus proches de Mallarmé que d'Euclide. Cet espace s'invente lui-même, se déploie et se creuse, se rassemble et se dissémine, "étrange dehors dans lequel nous sommes jetés en nous hors de nous".
Comme l'écrit Christian Gatard dans Mythologies du futur (L'Archipel, juin 2014) : "Avec un peu de bonne volonté numérique, l'expérimentation de l'imaginaire va bouleverser notre rapport au monde" (un essai captivant que je chroniquerai bientôt ici même). Et en effet, comment ne pas penser, comment ne pas espérer que l'extension de notre univers avec l'exterritorialité numérique et l'hybridation des espaces physiques et virtuels ne nous permettent pas de prendre enfin conscience des relations spatiales engendrées par la parole ?
 
"Un coup de dés, écrit Blanchot, annonce un livre tout autre que le livre qui est encore le nôtre : il laisse pressentir que ce que nous appelons livre selon l'usage de la tradition occidentale, où le regard identifie le mouvement de la compréhension avec la répétition d'un va-et-vient linéaire, n'a de justification que dans la facilité de la compréhension analytique.", et d'ajouter : "Au fond, il faut bien nous en rendre compte : nous avons les livres les plus pauvres qui puissent se concevoir, et nous continuons de lire, après quelques millénaires, comme si nous ne faisions toujours que commencer à apprendre à lire."
Et enfin, quelques pages plus loin et en simple petite note de bas de page : "Ce vers quoi nous allons n'est peut-être aucunement ce que l'avenir réel nous donnera. Mais ce vers quoi nous allons est pauvre et riche d'un avenir que nous ne devons pas figer dans la tradition de nos vieilles structures." CQFD !

samedi 14 juin 2014

Retour sur le Café de la Prospective (du livre)

Le 14 mai dernier j'ai eu le plaisir, à l'invitation de Régine Monti, Marc Mousli et Philippe Durance, d'animer un Café de la Prospective.
Une belle occasion pendant deux heures (et nous avons débordé en off) de présenter la prospective du livre et d'échanger avec des professionnels et des passionnés de... prospective (mais pour beaucoup de livres également). Merci à toutes et tous pour ces fructueux échanges :-)
 
Comment résumer la richesse de ces échanges ? Difficile. J'ai brièvement retracé mon parcours, le pourquoi et le comment depuis le début des années 2000 je me consacre à plein temps à cette activité de chercheur indépendant en prospective du livre et de la lecture, que je définis aujourd'hui comme : " la mise en perspective historique et l'étude de l'évolution des dispositifs et des pratiques de lecture ".
J'ai précisé que mon travail ne reposait pas uniquement sur le postulat d'un passage de l'édition imprimée à l'édition numérique, mais que j'y intégrais au moins deux hypothèses sur la "non existence de l'édition numérique".
J'ai insisté sur quelques points :
- La dimension transhistorique de la prospective du livre, regrettant que les historiens n'assurent pas véritablement le rôle important qu'ils ont à mes yeux dans la période de mutations que nous traversons...
- La dimension anthropologique, en me référant à l'hypothèse de Sapir-Whorf, aux travaux de Clarisse Herrenschmidt et de Tim Ingold entre autres, à la mythanalyse d'Hervé Fischer, à la mémétique, etc.
- La dimension psychanalytique, en évoquant la notion de "honte prométhéenne" exposée par Günther Anders, les travaux de Marthe Robert..., et en interrogeant au sujet des nouveaux dispositifs de lecture la relation à l'objet et au fétichisme en prenant l'exemple de personnes très engagées dans l'évangélisation des "liseuses" et autres tablettes alors que leurs parents étaient dans la bibliophilie...
Concernant mes méthodes de travail j'ai surtout insisté sur ma pratique de la veille, à la fois stratégique et technologique, mais aussi sémantique et critique. Une activité de veille permanente et non par à-coups, non automatisée, plastique, intuitive et en permanence reconfigurable, et à partir d'une multitude de sources, dont certaines décentrées, voire en apparence... excentriques.
En tant que chercheur j'intègre dans ma veille, tant ce qui relève du langage (attention portée aux métaphores, aux glissements de sens, aux adjectifs abusivement substantivés...), que les facteurs humains, et la sérendipité.

 
Enfin, j'ai évoqué les difficultés que je rencontre dans mon travail et qui proviennent principalement de deux causes :
- Conservatisme : une volonté plus ou moins manifeste des acteurs de l'interprofession du livre de prolonger le présent le plus longtemps possible...
- Intox : un parasitage de ce présent soumis au brouillage et à la désinformation de différents groupes de pression, d'études statistiques pas forcément si représentatives et neutres que cela, des blogs perroquets et de ceux américano et "technophilocentrés"...
  
Avant de conclure j'ai brièvement évoqué d'autres soucis, qui dépassent en partie mais qui stigmatisent bien cependant les comportements de beaucoup face à l'avenir, et la crainte que l'innovation pourrait nuire à la sécurité de leur plan de carrière. Je pensais aussi à l'entre-soi, à la morgue d'élites grenouillantes plus ou moins autoproclamées. J'en ai récemment encore eu un bien triste exemple avec un grand établissement public :-(  
 
J'ai conclu en précisant que je m'autorisais, au regard de mon indépendance, à être également une force de propositions.
En effet, dans la lignée de l'école française de prospective je considère qu'il ne s'agit évidemment pas pour moi de prédire, mais pas non plus de seulement prévoir. Je m'efforce en fait concrètement à déterminer les futurs possibles et, parmi eux, à distinguer les futurs souhaitables
Dès 2009 dans mon livre blanc sur la prospective du livre et de l'édition je formulais six orientations souhaitables et j'émettais huit propositions. J'en faisais quatre autres dans le cadre de ma chronique hebdomadaire de l'année 2012. En avril 2013 j'ai formulé quatorze droits fondamentaux des lecteurs dans le cadre d'un passage de l'édition imprimée à l'édition numérique, et je collabore actuellement à la mise au point d'un Manifeste pour un écosystème du livre équitable.
 
Parce que la lecture est fondamentalement l’activité première du vivant qui a besoin de décoder et de documenter son environnement pour y survivre et s’y développer il m’apparaît essentiel d’être vigilant sur les évolutions, les appauvrissements ou les extensions, de la lecture.
Et ainsi, tel un Don Quichotte je vais ;-) 

vendredi 13 juin 2014

174 ACTEURS DE L'EDITION NUMERIQUE FRANCOPHONE

Liste actualisée le 11 novembre 2016 des 174 acteurs de l'édition numérique francophone (134 éditeurs et 40 prestataires de services).
La majorité sont en France, mais quelques-uns aussi au Québec, en Belgique, en Suisse Romande, en Afrique francophone, au Danemark, aux Etats-Unis, en Nouvelle-Calédonie, en Australie…
Si vous en connaissez d'autres merci de nous les signaler en commentaires.
 
* N'hésitez pas à diffuser, partager, participer, avec le hashtag #prospectivedulivre

- Un éditeur pure-player est un entrepreneur qui publie des livres exclusivement dans des formats numériques à destination des nouveaux dispositifs de lecture.
Les prestataires de services sont des sociétés fournissant des logiciels applicatifs dédiés à l’édition de livres numériques enrichis et/ou qui proposent leurs services comme coéditeurs techniques à des éditeurs de livres imprimés, par exemple pour l'exportation aux formats ePub, HTML5…

- Cette liste régulièrement actualisée a été mise en ligne pour la première fois ici le 18 avril 2011.
A l'initiative de Frédéric Lanta et de son projet fédérateur pour les éditeurs numériques elle est partiellement reprise sur différents sites web et blogs d'éditeurs numériques depuis juin 2012.
Depuis l'actualisation de novembre 2014 sont également répertoriées séparément les sociétés précédemment inscrites mais ayant cessé leurs activités.

N.B. : Cette liste est purement informative. Issue de mon travail de veille, elle ne vise qu'à mettre gracieusement à la connaissance de chacun une liste d'éditeurs "pure-players", mais, en aucun cas, il ne s'agit d'une recommandation des entreprises listées, ni d'une liste destinée spécifiquement aux auteurs en recherche d'un éditeur.
C'est un travail bénévole de recensement qui peut servir aux enseignants et aux étudiants, ou également à des organismes professionnels pour leurs études (par exemple : Pratiques d'éditeurs : 50 nuances de numérique, réalisée par le MOTif et le Labo de l'édition en mars 2014). Merci d'en citer la source en cas d'utilisation et de me contacter si vous souhaitez profiter de mon expertise.

LISTE #1 - EDITEURS NUMERIQUES FRANCOPHONES


- Liste par ordre alphabétique, avec mention du ou des genres publiés, pays de résidence et lien vers le site web. 
- N'hésitez pas à proposer des corrections ou des ajouts en commentaires, merci d'avance. 
- N'hésitez pas surtout à cliquer sur les liens pour aller découvrir les éditeurs mentionnés, l'étendue et la diversité de leurs catalogues numériques !

  1. Addictive pages (Feuilletons littéraires, séries à lire, France) http://www.addictivepages.fr/
  2. Adrénalivre (Narrations immersives, France) http://adrenalivre.com/
  3. Akibooks (Littérature, France) http://www.akibooks.com/
  4. Amontour (Littérature, France) http://amontour.wordpress.com/
  5. Angle mort (Nouvelles de SF, fantasy, fantastique, France) http://www.angle-mort.fr/
  6. Appicadabra (Jeunesse, France) http://appicadabra.com/#iPad
  7. Apprimerie (L’) (Jeunesse, France) http://lapprimerie.com/
  8. Arbre d’Or Editions (Littérature, Suisse) http://www.arbredor.com/
  9. AtmosFeel (Littérature formats courts et audio, France) https://www.atmosfeel.fr/
  10. Autre sphère (Jeunesse, France) http://www.autresphere.com/main/AutreSphere.html
  11. Avant Goût Studios (Jeunesse, France) http://www.avant-gout.com/
  12. Big Monday (Littérature tous genres, France) http://www.bigmonday.fr/
  13. BookLab (Livres enrichis, France) http://www.lebooklab.fr/
  14. BooxMaker (Policiers, SF, jeunesse, nouvelles…, France) http://www.booxmaker.fr/
  15. B.Sensory (Littérature érotique connectée, France) http://www.b-sensory.com/
  16. Byook (Livres enrichis, France) http://www.byook.fr/
  17. Chemin de Tr@verse (Fiction et "généraliste", France) http://www.chemins-de-traverse.fr/
  18. Chemin vert éditions (pure-player du groupe Place des Editeurs – Groupe Editis, premiers romans, France) http://www.placedesediteurs.com/
  19. Chouetteditions.com (Jeunesse, Québec) http://www.chouetteditions.com/
  20. Citronours média (Loisirs créatifs et life style, France) http://www.citronours.fr/
  21. CotCotCot (Jeunesse, Belgique) http://cotcotcot-apps.com/iPad_enfants/index.html
  22. Cyngen Editions (Anticipation, Science-fiction, Thriller, Épouvante-Horreur. France) http://www.cyngen-editions.fr/
  23. D-BookeR (Livre d'informatique à la carte, France) http://www.d-booker.fr/
  24. 2h60 (Livres augmentés transmédia, France et Québec) http://2h60.com
  25. D-Fictions (Littérature, France) http://d-fiction.fr/
  26. DigiSchool (Scolaire, France) http://www.digischool.fr/
  27. Éditions CMG (Droit du travail, France) http://www.editionscmg.com/
  28. Éditions de L’Abat-jour (Littérature anticonformiste, France) http://www.editionsdelabatjour.com/
  29. Éditions de Londres (Littérature, Angleterre) http://editionsdelondres.com/
  30. Éditions Dominique Leroy ebook (Erotisme, France) http://www.dominiqueleroy.fr/
  31. Éditions de l’Arrosoir (Jeunesse, France) http://editionsdelarrosoir.wordpress.com/
  32. Éditions Láska (Romance et bit-lit, Québec) http://romancefr.com/
  33. Éditions du nuage (Jeunesse, Livres d’art, France) http://www.editionsdunuage.com/
  34. Éditions Panda (Jeunesse, Québec) https://www.editionspanda.com/
  35. EduPad (Educatif pour primaire et collège, France) http://www.edupad.com/fr/itooch/applications-educatives-tablettes-mobiles/
  36. Emedion (BD, France) http://www.emedion.com/
  37. Emoticourt (Littérature formes courtes, France) http://www.emoticourt.fr/
  38. Émue (Littérature, Australie) http://emue.fr/
  39. e-styx (SF, anticipation, France) http://e-styx.net/
  40. e-theque (Pratique professionnel, Numilog, France) http://www.numilog.com/ResultatRecherche/e-theque/392.Editeur
  41. e-Toiles (Jeunesse, France) http://etoiles-editions.com/
  42. Europa Apps (Fictions et jeunesse, France) http://www.europa-apps.com/
  43. Floss Manuals francophone — FMfr (Manuels sur logiciels libres et l’open source) http://fr.flossmanuals.net/faq-floss-manuals-francophone/ch009_quest-ce-que-floss-manuals
  44. Fondation littéraire Fleur de Lys (Littérature générale, Québec) http://manuscritdepot.com/
  45. Gentil Martien (Jeunesse, Applications, France) http://www.gentilmartien.com
  46. GoodBye Paper (Jeunesse, France) http://goodbyepaper.fr/
  47. Gravitons Editions (Essais sur l’art, France) www.gravitons.fr
  48. Hiboo (Jeunesse, France) http://www.hiboo-project.com/fr/
  49. Hocusbookus (Jeunesse, France) http://www.hocusbookus.com/
  50. Ideo-Libris (Jeunesse, France) http://www.ideo-libris.com/
  51. iGoMatik (BD, France) http://www.igomatik.com/index.php
  52. Kiupe (Jeunesse, France) http://kiupe.com/fr
  53. La Dentellière (Jeunesse, France) http://ladentelliere.fr/
  54. L@ Liseuse (Littérature, France) http://editions-la-liseuse.fr/
  55. La Piterne (Auteurs normands du domaine public, France) http://www.la-piterne.fr/
  56. La matière noire (poésie, France) http://lamatierenoire.net/
  57. La montagne secrète (Jeunesse, Québec) http://www.lamontagnesecrete.com/
  58. Lanfeust (BD, France) http://www.lanfeust.com/
  59. L’Aurore (Littérature générale et essais, Belgique) http://www.laurore.net/
  60. La souris qui raconte (Jeunesse, France) http://www.lasourisquiraconte.com/
  61. LC Les éditions du nouveau livre (Littérature, France) http://www.lc-editions.com/
  62. Le Gaulois Nomade (Littérature, États-Unis) www.gaulois-nomade.com
  63. Le Livre Scolaire (Education, France) http://www.lelivrescolaire.fr/
  64. Les éditions Légend’Afrique (Littérature, Yaoundé — Cameroun) http://www.editionslegendafrique.com/
  65. Les érotiques (Littérature érotique, France) http://www.leserotiques.fr/
  66. Le texte vivant (Littérature, France) http://www.letextevivant.fr/
  67. Librii (Livres enrichis, France) http://librii.blogspot.com/
  68. Light ZOOM Lumière (Architecture, France) http://lightzoomlumiere.fr/
  69. L’Ivre-Book (Littérature, France) http://ivrebook.jimdo.com/
  70. MAAT éditions (Jeunesse, fichiers pédagogiques, ebooks, France) http://www.maat-editions.fr/index.php
  71. Macrosonges Laboratoire et éditions (Littérature expérimentale artistique, Revues d'art et graphisme hybrides, France) http://www.macrosonges.org/
  72. Majuscrit (“livres de fiction pour promouvoir la paix”, France) http://www.majuscrit.fr/
  73. Matopée (Littérature, Québec) http://www.editionsmatopee.com/
  74. 1961 Digital Editions (Romans noirs, Jeunesse, France) http://www.1961digitaledition.fr/
  75. Mobidys (livres numériques accessibles aux personnes en difficulté avec la lecture, notamment dyslexiques, France) http://www.mobidys.com/
  76. Mots Ouverts (Littérature, France) http://www.motsouverts-editions.com/
  77. Moulins à paroles (M @ P) (Méthode d'apprentissage de lecture et d'écriture du français, France) https://fr.scribd.com/collections/14765546/Moulins-a-paroles-M-P
  78. Moyen-courrier (Essais et documentaires littéraires, France) http://moyencourrier.fr/site/
  79. Multivers (Littérature, réédition d’auteurs imprimés ayant leurs droits numériques, France et Belgique) http://multivers-editions.com/
  80. Nelson District (Littérature régionaliste provençale, France) http://www.nelsondistrict.fr/index.php/les-editions-nelson-district
  81. NeoBook (Livres généralistes et régionaux, France) http://neobook.fr/
  82. NeoWood (Littérature, France) http://www.neowood-editions.com/
  83. Noblishing (Sciences, Suisse) Agence de contenus Suisse Allthecontent. Collection Conquest.Space sur l'exploration spatiale http://www.conquest.space/
  84. Nouvelles Lectures (Littérature, France) http://nouvelleslectures.fr/
  85. Numerik Livres (Québec) http://www.numeriklivres.com/
  86. Nuo Libraire Editeur (Littérature, France) http://www.editionsnuo.com/
  87. Œuvres ouvertes (Littérature, France) http://www.oeuvresouvertes.net/
  88. Oktoprod (Manga francophone, France) http://www.oktoprod.com/
  89. ONLiT Editions (Littérature, Belgique) www.onlit.net
  90. OpenEdition (Sciences humaines et sociales, France) http://www.openedition.org/
  91. Opoto (Littératures d'Afrique..., livres numériques gratuits et libres de droits, France) http://editions-opoto.org/
  92. Poésies Industrielles (Poésie, France) http://www.poeind.com/
  93. Premier Parallèle (Essais et documents, France) http://www.premierparallele.fr/
  94. Presses Electroniques de France (Edition numérique, France) http://www.pef-online.com/
  95. Primento éditions - Lemaitre Publishing (Edition scolaire, Belgique) http://www.primento.com/
  96. Publie.net (Fiction, essais, France) http://www.publie.net/
  97. Publisroom (Littératures de création numérique, Paris) http://www.publishroom.com/
  98. Quelle histoire (Jeunesse, France) http://www.quellehistoire.fr/?lang=fr
  99. RaVen (Littérature de genre, Belgique) http://www.editions-raven.com/
  100. Reines de Coeur (Maison d'édition numérique lesbienne francophone, France) http://reinesdecoeur.com/
  101. Robert ne veut pas lire (Littérature, Québec) http://www.robertneveutpaslire.com/
  102. Sésamath (Manuels de mathématiques sous licences libres, France) http://www.sesamath.net/
  103. Shortédition (Nouvelles et formes courtes, France) http://short-edition.com/
  104. Ska éditeur, (Polars, littérature érotique, France) http://skaediteur.net/
  105. SmartNovel (Fiction, France) http://www.smartnovel.com/
  106. So Ouat! (Jeunesse, France) http://www.so-ouat.com/fr/ (devient Chocolapps http://www.chocolapps.com en janvier 2012)
  107. Square Igloo (Jeunesse, France) http://www.squareigloo.net/fr
  108. Squeeze – « Littérature prochaine génération » (Revue littéraire, France) http://revuesqueeze.com/
  109. StoryLab (Fiction, France) http://www.storylab.fr/
  110. Studio Jiminy (Photographie d'art, France) http://www.studio-jiminy.fr/
  111. Suki éditions (œuvres multimédia, jeux culturels, France) http://www.sukieditions.com/%C3%A9ditions.html
  112. Switch éditions (ebooks illustrés, France) http://switch-editions.blogspot.fr/
  113. Syllabaire (Généraliste, France) http://www.syllabaire-editions.com/
  114. Tapatap (Jeunesse, France) http://www.tapatap.fr
  115. ToucheNoire (Romans noirs, polars, thrillers, Danemark) http://www.touchenoire.com
  116. TouchyBooks (Jeunesse, Espagne, mais contenus francophones) (Devenu PlayTales) http://www.touchybooks.com/fr/
  117. Tralalère (Jeunesse, éducatif, France) http://www.tralalere.com/
  118. Udys Book (offre pour personnes souffrants de troubles moteurs, France) http://www.udys.fr/le-concept
  119. Ulyces (Histoires vraies, journalisme narratif, France) http://www.ulyces.co/
  120. UPblisher (Généraliste, France) http://www.upblisher.com/
  121. Uppr, (Essais, France) http://www.uppreditions.fr/
  122. Versilio (Littérature, Paris, New-York, Londres et Chennai –ex Madras, Inde) http://www.susannaleaassociates.com/versilio_fr.aspx
  123. VisiMuZ Éditions (Guides de musées, France) http://blog.visimuz.com/
  124. Volumique (Applications, Livres enrichis, France) www.volumique.com/fr/
  125. Voolume (Généraliste, ebooks et livres audio, France) http://www.voolume.fr/
  126. Walrus Books (Livres enrichis, France) http://www.walrus-books.com/
  127. WebComics (BD, France) http://www.webcomics.fr/
  128. Webdokid (Jeunesse, ludo-éducatif, webdocumentaires, France) http://www.webdokid.com/
  129. Whisperies (Jeunesse, France) http://www.whisperies.com/
  130. Zabouille (Jeunesse, France) http://www.zabouille.com/
  131. Zanzibook (Jeunesse, Nouvelle-Calédonie, Rio de Janeiro) http://zanzibook.com/fr/
  132. Zebook (Fiction, Coéditions, France) http://www.zebook.com/
  133. 292 "Dream Provider" (Fiction, France, N.B. beaucoup de contenus en anglais cependant) http://www.292contents.com/
  134. 40k (e)books (Italie, traductions) http://www.40kbooks.com/

LISTE #2 - PRESTATAIRES DE SERVICES

  1. Actialuna (Applications, Coédition, France) http://www.actialuna.com/
  2. Alliance Lab (Labo numérique de l’Alliance internationale des éditeurs indépendants) http://alliance-lab.org/?lang=fr
  3. Alphonse Lab (Accompagnement pour publications numériques, France) http://www.alphonse-lab.com/
  4. Aquafadas (Ave!Comics, Applications, coédition) (BD, France) http://www.avecomics.com/
  5. Archicol (Solutions logicielles pour l’édition ePub, France) http://archicol.fr/
  6. BDnum (BD, France) (Applications, Coédition) http://bdnum.com/
  7. Bookapp (avec OZWE et Bread and Butter) (Applications, coédition, Suisse Romande) http://bookapp.com/
  8. Châpal&Panoz – eBook Studio (Editorial design…, Barcelone) http://chapalpanoz.com/
  9. CRAK (Cercle des éditeurs d’applications pour les kids, France) http://www.crak.biz/
  10. Creative Digital Book Factory (CDBF) (Réalise des livres numériques enrichis dans les domaines de la jeunesse et du ludo-éducatif, France) http://www.digital-creative-books.com/
  11. Cylapp (Outil d'aide à la création et la publication d’histoires interactives jeunesse, France) http://www.cylapp.com/
  12. ebk-digital book solution (Production de livres numériques, France) http://ebook-lr.com/
  13. Ebook Création (Création ebooks, conversion de fichiers aux formats epub et mobi, France) http://www.ebook-creation.fr/
  14. Editel (Création ebooks, conversion de fichiers au format epub, Québec) http://www.editel.com/
  15. EditingPlus (Conception éditoriale et réalisation d’ebooks en ePUB, Danemark) http://www.editingplus.eu
  16. Edition numérique européenne (l’) (Conversion ePub…, Belgique) http://fr.e-ditions.eu/
  17. E-Fractions Diffusion (et Éditions) (plateforme diffusion de livres numériques, France) http://e-fractions.com/
  18. ePubgen (conception et ouvrages numériques enrichis HTML5 et ePub3, France) www.epubgen.com
  19. Flexedo (Conversions numériques, tatouage numérique, France) http://www.flexedo.com/index.php?lang=fr
  20. 4ePub (Conception éditoriale et réalisation d’ebooks en ePub, France, Ile de la Réunion, Suisse) http://4epub.com/
  21. Gutenberg Technology (plateforme SaaS de production MyEBookFactory pour livres scolaires numériques, Paris et New-York) http://gutenberg-technology.com/?lang=fr
  22. Hybrid’Book (Applications, France) http://www.hybrid-book.com/fr
  23. i-Gutenberg (Applications, Coédition, France) http://www.i-gutenberg.com/
  24. IS Editions (création eBooks aux formats ePub, Mobi et PDF, et diffusion, France) http://www.is-edition.com/
  25. Iznéo (Portage numérique pour les éditeurs de bandes dessinées et mangas, France) http://www.izneo.com/
  26. Jouve (Applications via son agence interactive, France), http://www.jouve.fr/
  27. KENJI (Collectif des éditeurs numériques jeunesse indépendants, France) http://www.collectif-kenji.com/index_fichiers/slide0003.htm
  28. La Livrerie Numérique (Conversion format ePub, accompagnement, France) http://www.lalivrerie.com/
  29. LEC Digital Books (Réalisation livres numériques, Belgique) http://lecdigitalbooks.com/
  30. LiBook (Applications, Belgique) http://libookbe.tumblr.com/
  31. MédiaLibri (Développements, applications, France) http://www.medialibri.com/
  32. Metatext (Agence éditoriale édition numérique jeunesse, France) http://www.metatext.fr/metatext/
  33. Numipage (Conception livres numériques et conseil, France) http://www.numipage.com/
  34. Passeurs de savoirs (Réalisation ebooks ePub, France) http://ebooks.passeurs-de-savoirs.fr/
  35. Pratikeo (Applications, France) http://pratikeo.com/ http://iphone.pratikeo.com/
  36. Studio C1C4 (Conversion ePubs, Québec) http://www.studioc1c4.com/
  37. Studio V2 (Applications, France) http://www.studio-v2.com/
  38. Studio Troll (Applications, fantastique, France) http://www.studio-troll.com/
  39. Vidéoditeurs (Livres enrichis, France) http://www.les-videoditeurs.com/
  40. Walrus Books (Livres enrichis, France) http://www.walrus-books.com/

LISTE #3 - EDITEURS DISPARUS

  1. A temps perdu (Littérature, Québec) http://atempsperdu.com/fr/home
  2. Audois et Alleuil (Jeunesse, France) http://audoisetalleuil.com/
  3. Black Ebook (Littérature tous genres, France) http://www.black-ebook.com/
  4. Chocolapps, (Jeunesse, France, fusionné avec So Ouat !)
  5. ComicWeave (BD, livres audio, France) http://www.comicweave.com
  6. Edicool (Edition participative, France) http://www.edicool.com/
  7. Éditions ère numérique (Textes courts essais et littérature, France) http://www.erenumerique.net/
  8. Éditions La Langue Française (Littérature, France) http://www.editions-llf.fr/
  9. É.L.P éditeur (Littérature, Québec) http://www.elpediteur.com/index.htm
  10. Encre Nomade (Littérature numérique, France) http://www.season13.com/
  11. Foolstrip (BD, France) http://www.foolstrip.com/
  12. Googtimes Books, (Littérature, “arts divinatoires”, France) http://www.googtime.com/index.html
  13. La Bourdonnaye (Littérature, Nouvelle-Calédonie) http://www.labourdonnaye.com/
  14. Leezam (France) http://leezam.com/
  15. Les vagabonds du rêve (Nouvelles littératures de l’imaginaire, France) http://vagabondsdureve.com
  16. Long Shu Publishing (Littérature, France) http://www.longshupublishing.com/
  17. Mangako (BD, France) http://www.mangako.com/ (Cessation d’activité le 23 septembre 2011)
  18. MComics NomadBooks (Tekneo Studio) (BD, France) http://www.nomadbook.com/
  19. Morey Corporate (Développements, applications, Livres enrichis, France) http://www.morey-corporate.com/ (cessation d’activité mai 2014)
  20. Popizz (Jeunesse, France), http://popizz.fr/
  21. Ptitinédi (Jeunesse, France) http://www.ptitinedi.com/ (fusionne en juin 2012 avec Square Igloo)
  22. Recitiques (Littérature, France) http://www.recitiques.com/
  23. Volubiles e-thrillers (France, Roman noir, thrillers) http://www.lesvolubiles.com/
  24. We are éditions (Généraliste, France) http://blog.weare-editions.fr/

jeudi 12 juin 2014

Le livre numérique est-il possible ?

J'ai trouvé la nuit dernière chez Blanchot cette définition du livre mallarméen : "C'est un livre nombreux, qui se multiplie comme en lui-même par un mouvement qui lui est propre et où la diversité, selon des profondeurs différentes, de l'espace où il se développe, s'accomplit nécessairement." et qui épouse, je pense, ce que pourrait être un livre numérique (?).
J'entends par "livre numérique" un qui ne serait ni, sous quelques formes que cela soit, le reflet d'un livre dans un quelconque dispositif électronique d'affichage, ni, le simple produit d'animations numériques sans rapport aucun de filiation avec le livre.
Il n'y a pas.
Il n'y a ni livre numérique ni lecture numérique.
Il y a des dispositifs d'affichage électroniques qui ont vocation ou prétention à se proposer (se vendre) comme des machines à lire, et qui engendrent des pratiques de lecture spécifiques à leurs usages.
Je crois cependant qu'il y aura bel et bien un jour des livres numériques tels qu'ils répondront à cette définition (pourront dialoguer avec) : "un livre nombreux, qui se multiplie comme en lui-même par un mouvement qui lui est propre et où la diversité, selon des profondeurs différentes, de l'espace où il se développe, s'accomplit nécessairement." ; je crois, oui, que le livre imprimé ne pourra, comme le poète, se dissiper qu'en s'affirmant dans sa disparition même, et que son avenir se rêve déjà aujourd'hui, précisément, dans le devenir de cette disparition.
Ce rêve d'un outre-livre outrepasse nos facultés de projection.
Notre imagination est prise en défaut.
Car de fait "la littérature ne saurait être conçue dans son intégrité essentielle qu'à partir de l'expérience qui lui retire les conditions usuelles de possibilité." (Blanchot au sujet de Mallarmé).
C'est uniquement, je crois, par une conversion de la littérature que pourra se résoudre la métamorphose du livre en quelque nouvel espace de l'être.

mercredi 11 juin 2014

De l'hypothèse Marthe Robert en prospective du livre

L'essai publié en 1972 par la critique et analyste Marthe Robert : Roman des origines et origines du roman, est un ouvrage de référence.
Au regard de la prospective du livre il s'inscrit dans la perspective de l'essai du psychanalyste Otto Rank en 1909 : Le mythe de la naissance du héros - Essai d'une interprétation psychanalytique du mythe (« L'auteur fait dériver d'un rêve diurne adolescent le conte très répandu de l'exposition du héros à la naissance. Il parvient ainsi dans "Le mythe de la naissance du héros" à rendre évidentes les dynamiques d'un fantasme qui se réalise dans les histoires légendaires, mais aussi dans les délires paranoïaques. Dans "La légende de Lohengrin", il retrouve ce fantasme dans les romans de chevalerie. »), ouvrage dans lequel Freud  inséra un court texte intitulé : Le roman familial des névrosés. Nous pouvons aussi nous référer à l'article de Freud de 1908 : La création littéraire et le rêve éveillé.
 
L'hypothèse Marthe Robert pourrait se formuler ainsi : le jeune enfant, que nous avons tous et toutes été, passe par deux types de scénarios : celui de "l'enfant trouvé" qui (pour dire cela rapidement) s'imagine né d'une "famille royale", puis, celui du Bâtard qui relègue le père dans un royaume de fantaisie, et ainsi l'éloigne à bon compte et s'en débarrasse facilement..., or, ce serait là les deux attitudes qui se retrouveraient dans le genre romanesque et qui, pour Marthe Robert, le définissent en tant que tel. Le roman n'aurait ainsi pas de formes fixes déterminées, mais, un contenu obligé : celui de rendre compte du "roman familial de l'enfance".
Je pense que la pertinence et la perspicacité qui se déploient dans cet essai méritent l'attention. Le phénomène romanesque y est analysé (Defoe, Cervantès, Balzac, Flaubert, Kafka...) avec une acuité que nous devrions peut-être avoir aujourd'hui, alors que la ludification gagne le champ du livre via l'édition numérique applicative.
Pour Marthe Robert : "A strictement parler, il n'y a que deux façons de faire un roman : celle du bâtard réaliste, qui seconde le monde tout en l'attaquant de front ; et celle de l'enfant trouvé, qui, faute de connaissances et de moyens d'action, esquive le combat par la fuite ou la bouderie.".
  
La question est la suivante : les formes émergeantes de littérature répondent-elles aux mêmes déterminismes psychologiques, ou bien, les nouvelles pratiques d'écriture et de diffusion des histoires permettent-elles aux auteurs de s'en libérer ?  
Ne serait-il pas pertinent en prospective du livre et de la lecture, en plus de la prise en compte de l'hypothèse Sapir-Whorf, et, de celle de la théorie des univers parallèles, d'intégrer cette dimension psychanalytique alors qu'une nouvelle grammaire semble s'autogénérer à partir des jeux vidéos et des séries télévisuelles et que se dessinent des formes, réellement ou faussement nouvelles (?) de narration, issues, précisément, des jeux de rôles ? 
Et que nous disait déjà Freud en 1908 ?
« N'oubliez pas que la façon, peut-être surprenante, dont j'ai souligné l'importance des souvenirs d'enfance dans la vie des créateurs, découle en dernier lieu de l'hypothèse d'après laquelle l'œuvre littéraire, tout comme le rêve diurne, serait une continuation et un substitut du jeu enfantin d'autrefois. » (La création littéraire et le rêve éveillé).